Presse 2014

Source: lavenir - Geoffroy BRUYR

PROXIMAG Couvin - Chimay 13/11/14

 

 

TRAIL - CHIMAY

Source: lavenir - Geoffroy BRUYR

 

Depret ne pouvait pas lâcher

 

ChIMAY - Soutenu par de nombreuses personnes, le Chimacien a fait l’effort nécessaire pour aller rechercher les deux premiers et s’imposer.

 

Les Crazy Bikers de Chimay et le Centre d’Animation de Vaulx-Lompret (Cavalo) ont uni leurs forces pour proposer samedi soir une randonnée VTT, une marche mais aussi et surtout un trail nocturne au départ du collège Saint-Joseph. Celui-ci était non seulement repris dans le challenge de la Forêt du Pays de Chimay mais également dans le challenge français Champ’Ardennes ce qui lui a assuré une participation massive avec 329 coureurs sur la distance unique de 22 km. L’attrait de l’épreuve était évidemment qu’elle se déroulait en soirée et il était donc indispensable de se munir d’une lampe et d’un gilet fluo.

 

Déjà vainqueur de la précédente manche du challenge chimacien à Couvin (trail des Trois Vallées), Rudy Depret a démontré qu’il répondait de mieux en mieux aux exigences de cette discipline si particulière. À tel point qu’il pourrait en devenir un spécialiste sitôt sa carrière de triathlète terminée? «Je ne pense pas que le trail puisse être ma discipline principale dans le futur car, quand j’en aurai fini avec le triathlon, il sera temps pour moi de me «ranger». Je resterai actif mais je ne me lancerai plus dans un sport à fond. Mon épouse et mes trois enfants font déjà tellement pour moi et ce depuis tant d’années… Ils grandissent et nous allons être amenés à bouger de plus en plus pour eux. Chacun son tour!»

 

Samedi, l’homme de fer de Chimay ne s’est pas inquiété quand Fabrice Pasque et Franck Sourd se sont détachés. «Je me suis retrouvé à faire le yo-yo avec eux pendant la quasi-totalité de la course. Dès que je m’approchais trop près, ils repartaient aussitôt. À 5 km de l’arrivée, alors que j’accusais près de 40 secondes de retard, je me suis dit qu’il fallait encore essayer pour ne rien regretter. En tant que Chimacien, j’ai été soutenu tout le long de la course et rien que pour ça, je ne pouvais pas lâcher. J’ai donc fait un très gros effort au 20e km pour revenir encore une fois. Nous avons fait plus ou moins 2 km tous les trois ensemble et, dans la dernière difficulté, j’ai réussi à prendre la tête.»

 

Rudy s’est alors arraché, peut-être comme jamais. «Il me restait 1,5 km à tenir pour m’imposer. Le scénario de la course fait que je suis très heureux et fier d’avoir gagné. À domicile, qui plus est.»

 

Le podium en casiers

 

Fabrice Pasque n’a pas pu inscrire son nom au palmarès pour la troisième fois. «L’allure était très soutenue. Les sensations en relance étaient bonnes, j’ai juste eu un petit manque de force sur la fin mais ça s’explique par le régime que je m’impose, indiqua l’athlète du Team Trail Salomon. J’ai perdu près de 3 kg en 7 jours. Une fois que je me serai adapté ça va voler! Je tiens toutefois à féliciter Rudy pour son retour en force dans le final.»

 

Image sympathique lors de la remise des prix: ils sont montés sur un podium constitué en casiers de bières. de Chimay bien évidemment!

 

 

Trail des 3 Vallées ( Couvin)

 

SudPresse

3e Manche Run Bike Cerfontaine

SudPresse

 

2e Manche Run Bike Cerfontaine

SudPresse